# 45 Voyage des sens du Japon au Pérou chez Uma

S’il y a bien quelque chose à retenir de Uma c’est que le chef Lucas Felzine est un vrai passionné : amoureux du Japon et du Pérou, il a construit son univers autour du mariage entre ces deux pays. Ses assiettes, élégantes et raffinées, nous font aller de surprise en surprise dans une explosion de saveurs mêlant techniques de la cuisine nippone et inspiration péruvienne.

#44 Aller simple pour Melbourne chez The Hardware Société

The Hardware Société fait partie de ces adresses branchées de la capitale pour lesquelles il faut savoir se lever tôt. Pour les plus courageux/gourmand, je vous recommande toutefois de grimper les marches de la butte Montmartre pour vous rendre dans ce Coffee shop situé à deux pas du sacré coeur. L’équipe de The Hardware Société y propose un brunch façon Melbourne avec des plats généreux et faits maison.

# 43 Boy, boy, boy !

Situé au 43 rue Notre Dame de Lorette (Paris 9ème), Boy est le petit frère de Tomboy, situé quelques mètres plus loin. Rose, leur fondatrice, est la petite dernière d’une famille de trois garçons. Quand elle était jeune, sa mère avait l’habitude de dire qu’elle était son 4ème garçon (d’où le nom de son premier restaurant – garçon manqué en anglais). Rose a toujours aimé la « bonne bouffe » et « la cuisine sans chichi ». À seulement 28 ans, elle gère sans associé ses deux restaurants, et rien que pour ça, on lui dit bravo.

#41 Brunch à volonté : le trois bis s’invite à la Gaîté Lyrique

Le brunch se décline en quatre thèmes : « Sweet » (viennoiseries, cupcakes, mini pancakes, verrine de fromage blanc, muesli, salade de fruits), « traditionnel » (baguette fraîche, pain de campagne, accompagnements : confitures, beurre et pâte à tartiner, plateau de fromage) , « English breakfast » (saucisses de volaille aux herbes, bacon, baked beans, œufs brouillés, salade du jour) et « healthy breakfast » (saumon mariné au thym, pickles de légumes variés, quinoa, fèves au gingembre, taboulé vert).

#40 5 Pailles : le nouveau QG #brunch du 10 ème

5 Pailles, c’est d’abord et avant tout une histoire d’amitié. Le nom fait référence à une séquence du film Le Péril Jeune de Cédric Klapisch dans laquelle 5 amis sont attablés à un Café et que l’un d’entre eux commande « un café avec 5 pailles ». Pour les fondateurs Bengisu, Caglar, Egemen, Can et Ezgi, 5 Pailles est le synonyme d’amitié à laquelle on ajoute une pointe d’impertinence et de bonne humeur.

#35 Instabrunch chez Cantine Primeur

Le week-end dernier, j’étais conviée à la 4ème édition des Instabrunch, concept lancé par ma copine Laura. Si vous n’êtes pas très réseaux sociaux, ou que vous ne les avez pas encore vu passés sur Instagram… Un instabrunch c’est une rencontre entre « instagrammeurs » partageant la même passion pour les brunch et les coffee shop parisiens. […]