lifestyle

Update vie pro : 1 an pour changer de vie ?

Hello tout le monde !

J’espère que vous allez bien et que votre rentrée se passe à merveille. La mienne démarre tranquillement, je m’adapte progressivement aux petites nouveautés de septembre et notamment à ma nouvelle vie avec Yoshi, notre petit Shiba Inu âgé de deux mois et demi !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de ce qui est en train de se profiler depuis quelques mois du côté de ma vie professionnelle. Vous le savez peut-être déjà, j’étais au chômage partiel depuis mars dernier (je travaillais depuis un an et demi au sein du service market-com d’un cabinet de conseil). Depuis mars, j’ai donc passé beaucoup de temps sur le blog, j’ai écrit pas mal d’article et j’ai repris la photographie culinaire. Je me suis aussi formée à Pinterest et j’ai accepté quelques mission en free-lance via mon statut Auto-Entrepreneur.

Ce quotidien me plaît énormément ! Je n’avais pas ressenti ce sentiment de liberté et de véritable équilibre dans ma vie depuis une éternité. La dernière fois que j’ai eu ce sentiment remonte à l’époque où je m’étais lancée à mon compte. Même si j’ai dû mettre fin à mon activité free-lance par manque d’économies, j’ai compris à ce moment là à quel point il est important d’aimer son boulot et de savoir pourquoi on le fait. Si on met de côté l’aspect financier un peu stressant des débuts, je ne me suis jamais sentie aussi en paix avec moi même que lorsque j’étais aux commandes de mon entreprise. J’ai adoré accompagner des start-up comme Funky Veggie et Holichai ou encore travailler pour le restaurant Privé de Dessert lors de l’ouverture de leur second établissement. À cette époque, j’ai eu la chance de rencontrer tout un tas d’entrepreneur ultra motivants et inspirants.

À la fin de mon activité freelance j’ai eu tendance à dire que le cadre du monde salarial m’avait manqué. Aujourd’hui c’est en partie ce que je fuis : je souhaite pouvoir avoir le choix de travailler ou non sur tel ou tel projet et bosser sur des choses qui ont du sens pour moi. Je me rends compte que j’aime varier les missions et construire un quotidien qui me ressemble.

Depuis mars, je suis plus sereine, je me lève de bon coeur, je suis moins fatiguée et pourtant, je ne compte pas mes heures en cuisine ni celles passées par ici. Alors oui, je ne vais pas pouvoir vivre de mes articles ou avec mes meringues maison mais attendez la suite, je ne vous ai pas encore tout dit !

Cela fait plusieurs mois que je me prépare mentalement à ce qu’il va suivre. Je ne souhaitais pas en parler avant que cela soit officiel et que les démarches soient enclenchées mais ça y est je peux vous l’annoncer : ma boîte m’a proposé un licenciement économique.

Et devinez quoi ? Je pense que rien n’arrive pas hasard et que c’est le signe qu’il faut que je me bouge pour réaliser mes rêves !

Un an pour changer de vie

Cette situation va me permettre de prendre le temps de réfléchir à mon projet professionnel. Pendant cette année de « transition », je ne souhaite pas rester inactive ! Parallèlement à la préparation de mon CAP cuisine, j’aimerais continuer à bosser en freelance en proposant aux restaurants, entreprises et start-up spécialisées dans la food mes services de consultante en communication & mes compétences en matière de « brand content ».

De façon plus précise, voici l’offre que je souhaite développer :

  • le community management
  • la photographie culinaire
  • la rédaction d’articles / newsletters
  • les relations influenceurs
  • la création de contenu food et lifestyle

Cette offre sera certainement amenée à évoluer au fil des mois mais voici la base.

Le confinement m’a clairement fait réaliser tout un tas de choses. Et je pense sincèrement que si je veux tenter le coup et croire en moi une bonne fois pour toute c’est maintenant ou jamais !

Mon prochain challenge ?

Trouver mes premiers clients et tout faire pour réussir à travailler à 100% sur des projets qui me ressemblent au quotidien ! Comme je vous le disais plus haut, je me laisse un an pour trouver un rythme qui me correspond. Et ça commence dès maintenant !

Excellente journée à tous et à très vite !

Manon

Si vous avez un restaurant, une entreprise ou une start-up spécialisée dans la food et que vous êtes intéressés de travailler avec moi sur l’un des aspects mentionné plus haut. Si vous vous posez des questions sur comment développer votre présence en ligne. Alors n’hésitez pas à m’envoyer un petit mot à l’adresse suivante : contact@lapetitelistedemanon.com

Je me ferais un plaisir d’échanger avec vous et vous proposer une solution sur-mesure adaptée à vos besoins !

Manon 25 ans Diplômée en Master 2 Communication Attachée de Presse & Community Manager Paris

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :