lifestyle

Confinement : mode d’emploi

Hello,

La situation actuelle liée au coronavirus (Covid-19) est un peu compliquée et me pousse à venir écrire quelques mots ici. Si on m’avait parlé de ce qui est en train de se passer en France il y a quelques semaines, voire il y a encore quelques jours, j’aurais très certainement eu du mal à le croire.

Et pourtant, nous y sommes. Nous allons entamer une phase de confinement inédite en tant de paix. Je ne pensais pas, un jour, être contrainte de rester chez moi (et encore moins à cause d’un virus). Et pourtant c’est avec cette réalité que nous allons devoir composer dans les prochaines semaines.

Alors oui, l’atmosphère ambiante est … particulière. On commence déjà à se demander comment on va bien pouvoir occuper nos journées, comment ne pas « trop » se marcher dessus mais surtout, comment ne pas se laisser submerger par la peur.

Au moment où j’écris cet article, le confinement est fortement recommandé mais nous avons encore le droit de nous promener dehors. Même si j’évite de sortir pour des raisons évidentes, on sait qu’on a encore la possibilité d’aller et venir comme on le souhaite. Mais alors, si le confinement devient général, qu’est-ce qu’il va se passer ?

La réponse est : exactement la même chose qu’à l’heure actuelle. Oui, ça risque d’être difficile moralement. Non, nous n’avons pas d’autres « choix » que d’accepter cette situation, et de modifier pour les prochaines semaines notre routine quotidienne.

Ces prochaines semaines risquent de nous faire prendre encore plus conscience de l’importance de vivre l’instant présent, de profiter pleinement de nos proches et de la chance que nous avons de pouvoir sortir librement de chez nous, en toute insouciance. Ces prochaines semaines vont aussi certainement nous amener à nous poser des questions sur la façon dont nous vivons, mais surtout sur la façon dont nous consommons ou nous alimentons. Le confinement actuel nous oblige à réaliser une chose : nous ne pouvons plus faire l’autruche et vivre comme si rien ne pouvait jamais nous arriver.

Mais du coup, comment on fait pour « survivre » au confinement ?

Déjà, on respire un bon coup et on essaye de réaliser que nous sommes TOUS dans le même bateau. Ça ne va clairement pas être les prochaines semaines les plus fun de notre vie, mais nous allons essayons de tout faire pour que ça ne soit pas les pires non plus.

Essayer de garder une routine

Ça ne va pas être simple de garder sa routine habituelle mais je pense qu’il est important d’essayer de garder un schéma de journée « classique ». Si vous êtes en télétravail, conservez vos horaires habituels de boulot autant que possible. Prenez le temps de vous habiller comme si vous alliez au boulot, de prendre votre petit déjeuner avant d’allumer votre ordinateur et organisez-vous si vous le pouvez un espace de travail dédié.

Si vous êtes en chômage technique/partiel, essayez de rester occupé autrement qu’en regardant netflix toute la journée (ou vous risquez fortement de vous transformer très rapidement en zombie). Vous aussi, prenez le temps de vous habiller, de vous préparer comme si vous alliez au boulot. Cherchez des occupations qui vous permettent de vous occuper la tête/l’esprit. Vous pouvez par exemple essayer de vous former sur de nouvelles choses, écouter des podcasts, lire des livres de développement personnel ou des articles qui pourraient vous être utile dans votre travail.

Si vous en avez l’occasion, c’est aussi le moment idéal pour … se lancer dans un grand ménage de printemps, faire du tri dans ses papiers, mettre son CV à jour, se débarrasser de vêtements que vous ne mettez plus, se donner du temps pour démarrer un nouveau projet…

Prendre des nouvelles de ses proches

Le fait d’être confiné peut être difficile à vivre car on se coupe automatiquement de toute relation sociale classique. C’est dans ce genre de situation que les réseaux sociaux et les outils de communication deviennent de véritables alliés (sans tomber dans le côté je scroll mon feed twitter/insta toute la journée qui peut vite devenir contre-productif et/ou anxiogène).

Prenez le temps d’appeler vos parents, vos grands parents, vos frères, vos soeurs, vos ami(e)s, vos collègues. Cette situation est inédite pour chacun d’entre nous et certains vont sûrement avoir plus de mal à gérer le quotidien que d’autres. Prenons soin des autres autant que possible en prenant des nouvelles par skype, whatsapp, SMS ou mail. La technologie est pleine de ressources. Alors pour une fois, servez-vous en vraiment !

Garder des moments pour soi

Que vous viviez à 6 ou à 2, il va être important d’essayer de garder sa petite bulle pour ne pas suffoquer. Les relations sociales c’est important, oui. Mais parfois, à force de se retrouver cloitrer avec la (les) mêmes personnes pendant plusieurs jours/semaines, la situation peut vite tourner au vinaigre. Deux choses deviennent primordiales : opter (le plus possible) pour une communication douce et non violente en cas de désaccord/dispute ET se garder des moments d’intimité, à soi. Je sais que certains d’entre vous vivent dans des appartements étroits et qu’il est difficile de « s’isoler » à proprement parler. Mais n’ayez pas peur de dire à l’autre que vous avez besoin de faire quelques activités seul(e) si vous en sentez l’utilité, à mettre un casque pour écouter de la musique, à bouquiner ou à regarder votre série dans votre coin si vous en avez besoin.

Se détendre

Enfin, je ne peux que vous conseiller de vous détendre au maximum et d’éviter de construire des scénarios catastrophes dans votre esprit. Octroyez vous de vrais moments de détente chaque jour. N’hésitez pas à faire quelques postures de yoga (attention aux débutants, l’idée n’est surtout pas de se blesser vu la situation actuelle dans les hôpitaux !!), de faire quelques sessions sportives via des vidéos youtube ou avec des plateformes comme fizzup. Tentez de nouvelles pratiques comme la méditation ou prenez le temps de vous cuisiner de bons petits plats réconfortants. Parce-que oui, les pâtes c’est cool mais vous allez vite saturer, croyez-moi ;). Respirez un bon coup, faites des choses qui vous font du bien. Soyez patients.

Pour finir, n’oubliez pas de prendre soin de vous et d’adopter les gestes barrières recommandés.


Il n’a jamais été aussi simple de sauver des vies, restez chez vous le plus possible <3.

Bisous de loin.
Manon

Publicités

Manon 25 ans Diplômée en Master 2 Communication Attachée de Presse & Community Manager Paris

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :