#57 Rencontre avec Jim, fondateur d’HoliChai

J’ai récemment eu l’occasion de rencontrer Jim, l’un des fondateurs de la start-up HoliChai. Une rencontre très enrichissante dont j’ai eu envie de vous parler ici.

HoliChai a été créée par Jim et Stanislas, âgés respectivement de 25 et 24 ans et tous deux issus de l’école de commerce EDHEC. Ces derniers se sont rencontrés au sein de l’association étudiante Schola Africa qui œuvre pour la scolarisation et la formation professionnelle en milieu rural avec laquelle ils sont partis ensemble en mission au Burkina Faso. Au delà d’être de très bons amis, ils avaient eu l’occasion de travailler ensemble dans le cadre de cette association. Pour Jim, ce point était essentiel avant de lancer un projet commun.

IMG_1251

« C’était important pour moi de m’associer avec quelqu’un dont je connaissais les méthodes de travail, avec qui ça matchait sur le plan professionnel »

À la fin de ses études, Jim a été embauché dans une boîte de conseils en management. Cette expérience a été enrichissante puisqu’elle lui a appris énormément de chose en terme de structuration du travail et de formation. Mais cette expérience lui a aussi montré qu’il ne voulait pas continuer dans ce domaine, qu’il avait envie de construire et mener son propre projet.

L’idée du Chaï a émergé il y a plus d’un an suite à un échange de fin d’études qu’il a fait en Inde.  Il y a découvert cette boisson traditionnelle préparée généralement à partir d’un mélange d’épices, d’eau et de lait et confie n’avoir bu que ça tout au long de son voyage. Il a commencé à travailler sur son projet de start-up en parallèle de son job en boîte de conseil et s’est rendu compte à quel point il était stimulant de porter ses idées comme il le sentait.

IMG_1696

Pour concrétiser les choses, Jim s’est rendu une nouvelle fois en Inde, cette fois avec Stanislas. Ils ont pas mal bougé, rencontré différents fournisseurs avec qui ils avaient préalablement pris contact ou qu’ils ont démarché directement sur place.

Des jardins de thé de l’Asssam aux faubourgs de Bombay, des ruelles de Varanasi, du centre ville de Delhi, ils ont suivi la route du chaï pendant plus d’un mois pour tester, apprendre, échanger, observer et découvrir tous ses secrets.

En rentrant en France, la machine HoliChai était lancée.

Je bossais en parallèle de mon job tandis que Stanislas était encore en étude. On faisait des tests le soir, le week-end… On a élaboré toutes les recettes et toutes les préparations en faisant tester à nos proches (amis, famille…) en prêtant attention aux différents feedback qu’on recevait.

Lors des tests, ils se sont rendus compte que l’avis des autres était important, à condition d’apprendre à ne pas écouter tout le monde. Ils ont appris à faire le tri dans les feedback qu’on leur faisait, à s’adapter quand une remarque revenait souvent tout en faisant attention à leur propre intuition et à leurs goûts.

IMG_0680

À force de suivre les conseils de tout le monde le plus gros risque est de se perdre et de finir par ne plus avancer.

Ce sont les différents tests qui les ont amené à créer plusieurs sortes de préparation. Ils se sont notamment rendus compte qu’il y existait une forte séparation entre ceux qui aiment le gingembre et ceux qui détestent ça, ce qui a donné naissance à trois variétés de chaï : authentique, épicé, matcha.

Selon Jim, le chaï est une boisson qui a un vrai potentiel et qui mérite d’être plus connue en France notamment pour les nombreux bienfaits des épices et le thé qui le composent (riche en antioxydants. aide à la digestion, réduction des risques de maladie cardiaque…). Par ailleurs, le chaï contient de la théine qui est une bonne alternative au café car se diffuse plus lentement dans l’organisme (et qui est donc moins violent). C’est aussi pour préserver les bienfaits du chaï que Jim et Stanislas n’utilisent que des épices naturelles dans leurs mélanges.

IMG_0301-1

Plus qu’une simple boisson, on se rend compte qu’il y a des tas de choses intéressantes à faire avec le chaï, notamment en pâtisserie ! On a d’ailleurs récemment partagé sur nos réseaux sociaux des recettes de porridge, de cake à réaliser avec nos préparations.

J’ai eu l’occasion de tester leur chaï épicé : j’ai adoré. En bouche, on garde l’aspect onctueux des latte classique en y ajoutant des saveurs épicées très intéressantes d’un point de vue gustatif. Réalisé à partir d’un mélange d’eau et de lait, je trouve cette boisson très facile à digérer à tout moment de la journée !

Conseil à tous ceux qui souhaiteraient le préparer chez eux, il est recommandé de sucrer subtilement le mélange (avec du sirop d’agave par exemple) pour permettre aux épices de la préparation de révéler toutes leurs saveurs.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez retrouver HoliChai dans une quinzaine d’établissements à Paris (la liste complète ici) ou commander directement votre préparation sur le site web (ici). Pour info, les sachets coûtent entre 9,90€ et 11,90€ (comptez environ 40 préparations par sachet).

A très vite pour de nouvelles rencontres !

____________________________________________________________

Découvrir d’autres articles :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s