#52 Fringe, le coffee shop qui m’a réconciliée avec les tartines

Hello,

Voilà un petit moment que je ne vous ai pas parlé de mes dernières découvertes en matière de Coffee Shop. Et pourtant, je crois que je n’ai jamais autant testé de cafés que cette année. Du coup, avant de commencer, j’ai une petite question pour vous ! Comme il y en a pas mal que j’aimerais vous présenter, préférez-vous un seul article en forme de petite liste pour avoir un aperçu global ou un article plus détaillé par adresse ? Merci par avance à ceux qui prendront le temps de répondre en commentaire ;).

Il est maintenant temps de revenir à nos moutons. Il y a quelques semaines, Violaine et moi avons testé l’Aquaby Paris (si cela vous intéresse, ceci pourra faire l’objet d’un second article 😘). Après cette séance de sport matinale, nous souhaitions faire le brunch de ONI Coffee Shop. Malheureusement, nous n’avions pas vu qu’il était possible de faire de réservations (il faut dire que ça devient de plus en plus rare à Paris). Manque de chance, plus de place disponible avant 14h. Comme nous commencions à avoir très faim, nous nous sommes trouvées dans l’obligation de changer nos plans.

C’est donc par le plus grand des hasards (et après quelques recherches sur mapstr) que nous sommes arrivées chez Fringe Coffee, un Coffee Shop situé au 106 rue de Turenne dans le 3ème arrondissement de Paris.

En poussant la porte d’entrée, j’ai d’abord été marquée par la délicieuse odeur de Cinnamon roll régnant dans la pièce. Nous avons alors pris place à côté de la fenêtre (Astuce #1 pour obtenir une belle lumière naturelle pour faire des photos) et avons profité du calme de l’établissement en attendant la carte du jour. Je pense que vous commencez à me connaître, j’ai développé une certaine addiction aux tartines en tous genres. Je suis aussi certaine de vous avoir déjà dit que je commence à être lassée de retrouver toujours les mêmes recettes (notamment l’avocado toast, qui est certes très bon mais que l’on voit tourner en boucle sur Instagram). Vous imaginez donc ma surprise en découvrant la carte de Fringe proposant cinq tartines différentes (OUI 5 !), et pas n’importe lesquelles.

IMG_2829

Ce jour-là le choix portait sur ces tartines :
– Potimarron au miel cuit au four, crème de fêta, chou kale, grains de courge grillés ;
– Maquereau fumé, chou de Bruxelles grillé & grains de sésame ;
– Avocat, courgette mariné au citron, cottage cheese & aneth ;
– Betterave au four & pesto aux noisettes ;
– Tomme fermier, compote de poire et gingembre, salade & noix.

Nous avons toutes les deux opté pour la tartine Pottimaron, accompagnée d’une tartine  à la betterave pour l’une et d’une tartine à l’avocat pour l’autre. Le tout était servi avec une petite salade de crudités (formule à 12€). Côté boissons chaudes, nous avons respectivement pris un latte et un capuccino.

IMG_2824

Pour ceux qui sont allergiques aux tartines, Fringe propose également des plats chauds. Ce jour-là il était possible de commander une soupe (potimarron, patate douce, carottes, lait de coco, piment, grains de courge – 12€) ou un Buddha Bowl (légumes crus et cuits, quinoa et avocat – 16€).

IMG_2820

En dessert, Violaine a craqué pour le cinnamon roll et a gentiment accepté que j’en goûte un bout. Verdict ? Un ré-gal ! Fondant, moelleux et bien imprégné de cannelle. Un conseil : ne faites pas la même erreur que moi et ne passez pas à côté, quitte à le partager en cas de petite faim ;).

IMG_2844

Après cette belle expérience, j’ai souhaité en savoir plus sur l’histoire de Fringe et de son propriétaire qui a gentiment accepté de répondre à mes questions.

Petit aperçu :

Fringe est tenu par Jeff Hargrove, dont la passion pour le café trouve ses racines dans son enfance. C’est en Arabie Saoudite qu’il a découvert ses premiers cafés, préparés selon des coutumes anciennes. Jeff a ensuite découvert ce qu’il appelle le café « jus de chaussette américain » puis l’expresso « bien fort » en arrivant à Paris. Il y a quelques années, il a eu une révélation en dégustant un expresso fait à partir d’un café de spécialité alors qu’il réalisait les photos du livre La Révolution du café à Paris. C’est là qu’il a eu l’idée de Fringe : un espace pour partager son amour du café de terroir, du « bien manger » et de la photographie. 

« Derrière ce qu’on boit dans une tasse, ce qu’on mange dans une assiette, ce qu’on contemple sur un mur, il y a une aventure humaine à découvrir et/ou redécouvrir. »
Jeff Hargrove

Soucieux du développement durable et de l’écologie, Jeff a choisi des partenaires qui partagent son état d’esprit. Il est particulièrement fier d’être parti à la rencontre de ses fournisseurs et fait en sorte de se fournir autant que possible au plus près de son établissement, en île-de-France. Dans son soucis de préserver l’environnement, Jeff filtre  lui-même l’eau servie à ses clients, par « osmose inverse », un système qui lui permet d’obtenir une eau saine (gazeuse ou non), sans avoir à faire acheminer des bouteilles, ni de les jeter.

Enfin, sachez que la quasi-totalité de ce que vous boirez ou mangerez chez Fringe (chai,  jus, citronnade, pain, pâtisseries, plats) est élaboré sur place. Le fait maison est un critère auquel Jeff tient particulièrement à coeur.

J’espère que ce petit article vous aura donné envie d’aller tester cette adresse !
Moi en tout cas, je pense y retourner dès mars pour travailler tout en dégustant un bon café :).

A très vite !

Manon

Fringe
106 rue de Turenne
75003 Paris
www.fringecoffeeparis.com
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30
Du samedi au Dimanche de 9h30 à 17h30

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s