# 45 Voyage des sens du Japon au Pérou chez Uma

J’ai récemment été invitée à découvrir Uma, un restaurant situé au 7 rue du 29 juillet dans le 1er arrondissement. Décor chaleureux, matériaux bruts, lumière tamisée, banquette confortable et cuisine ouverte où l’on peut admirer le chef en pleine action : Uma offre un cadre idyllique pour un dîner ou un cocktail en tête à tête.

C’était la première fois que je testais un menu dégustation avec trois entrées, deux plats (un poisson / une viande) et deux desserts. Conseil d’ami : si vous ne vous êtes jamais lancés dans un menu dégustation au restaurant et que vous avez envie de vous essayer à ce genre de marathon version food, faites-le un soir où vous avez très faim histoire de ne pas caler dès la seconde entrée.

Bref, revenons à nos moutons ! Nous avons donc commencé notre dîner avec deux cocktails création de Théo Faucher (mixologiste d’Uma) : le premier à base de Whisky, le second à base de Rhum. Je pense vous l’avoir déjà dit, je ne suis pas une grande fan de cocktail habituellement… Mais là pardon, c’était vraiment trop bon (je ne pensais pas que quelqu’un réussirait à me faire boire un jour du whisky, voilà qui est chose faite). En clair, le bar à cocktail d’Uma mériterait un article à lui tout seul donc n’hésitez pas à allez y faire un saut à l’occasion (ouvert de 18h à 1h30 du lundi au samedi).

Pour accompagner nos cocktails, deux amuse-bouches nous étaient proposés : un mechpain fourré d’une bisque péruvienne et une anguille laquée, shitaké et pickles de céleri.

IMG_2006
Mechpain fourré d’une bisque péruvienne & Anguille laquée, shitaké et pickles de céleri

Je vous ai déjà perdu avec la complexité des noms des plats 😂 ? Attendez de voir la suite !

S’il y a bien quelque chose à retenir de Uma c’est que le chef Lucas Felzine est un vrai passionné : amoureux du Japon et du Pérou, il a construit son univers autour du mariage entre ces deux pays. Ses assiettes, élégantes et raffinées, nous font aller de surprise en surprise dans une explosion de saveurs mêlant techniques de la cuisine nippone et inspiration péruvienne.

Si j’avais à dresser un top 3 coup de coeur des plats que nous avons goûté, ce serait :
#1 : le ceviche de daurade
#2 : le Gyoza de canard laqué
#3 : le cochon cuit au four à bois et laqué à la sauce teriaki

Ce que j’ai moins aimé : le pavé de bar pané à la noix de coco (ceci est un jugement purement personnel, je n’aime généralement pas la noix de coco dans les plats salés).

IMG_2022
Ceviche de daurade et coquillages, tiger milk au muscat, kiwi, canchos et copeaux de cèpes marinés
IMG_2040
Tiradito de liche, papaye, mangue, condiment d’ail noir, yaourt au bégonia, graines de chanvre
IMG_2044
Gyoza de canard laqué, consommé de canard, sauce vierge japonaise
IMG_2057
Pavé de bar pané à la noix de coco, coco de Paimpol, Physallis, condiment Kumquat, bouillon dashi au thé jasmin
IMG_2066
Cochon cuit au four à bois et laqué à la sauce teriaki, purée de panais, maïs, champignons de Paris, condiment açaï, jus de cochon
IMG_2069
Tuile de maïs, espuma coco/maïs, glace coco/maïs/huacatay, déclinaison de maïs, miel de tournesol
IMG_2084
Sphère chocolat et figues, figues fraîches et figues marinées au safran, gelée de bergamotes et de safran, émulsion givrée au safran, sorbet chocolat et bergamote

 

Les assiettes sont aussi belles que surprenantes. J’y ai découvert des saveurs et associations que je ne connaissais pas. Nous n’avons pas choisi ce que nous voulions sur la carte et tant mieux ! C’est aussi ça la magie des menus dégustations : on se laisse surprendre par des plats que nous n’aurions pas forcément pris si on nous avait laissé le choix. Ça permet aussi de sortir de ses petites habitudes gustatives et de sortir de sa zone de confort.

Alors, prêts à passer le cap ? 

Les prix

Le menu dégustation est servi à l’étage. Il oscille entre 67€ (trois entrées, deux plats, deux dessert) et 82€ (5 entrées, deux plats, deux desserts) – ce qui représente tout de même un petit budget qu’on réserve généralement aux petites ou grandes occasions (anniversaire, Saint Valentin, nouvel emploi).

Pour une ambiance bar à cocktail / bar à tapas, privilégiez plutôt une table au rez-de-chaussée où vous pourrez retrouver les créations du chef format tapas (entre 10 et 14€/assiette). Côté accompagnements : Tempura de légume et vinaigrette cacahuète Moutarde, Risotto de quinoa et condiment d’artichaut piment ou encore Purée de Pomme de terre aux épices et à l’ajirocoto.

La bonne idée : s’y rendre le midi et profiter des formules avantageuses : 2 entrées, 1 plat, 1 dessert (32€), 2 entrées, un plat OU un plat, un dessert (27€), plat du jour (19€).

J’espère avoir réussi à vous donner l’eau à la bouche. Moi en tout cas, je pense vite y retourner !

Bises,
Manon

UMA
7 rue du 29 juillet
75001 Paris
M: Tuileries (1), Pyramides (14)
Restaurant:
Du Lundi au Samedi de 12h30 à 14h30 puis de 19h30 à 22h30
Bar à Cocktails:
Du Lundi au Samedi de 19h00 à 1h30
Site Internet : ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s